• ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie

     

     

     

    Kiefer William Frederick Dempsey George Rufus Sutherland (né le 21 Décembre 1966) est un acteur canadien né britannique, producteur de film, et réalisateur. Il a remporté un Emmy Award, un Golden Globe Award, deux Screen Actors Guild Awards et deux Satellite Awards pour son interprétation de Jack Bauer dans la série de la Fox 24.

    Kiefer Sutherland a déjà participé à de nombreux films (cinéma et TV). Sa carrière est marquée par la polyvalence, des rôles différents au cinéma, à la télévision, au théâtre, des documentaires, des films d’animation… Mais la carrière de Sutherland n'a pas exactement été un exemple de réussite facile. Quelques uns de ses films sont sans prétention certes, mais d’autres lui ont apporté une solide réputation d’acteur, reconnu par toute la profession. Comme son père le célèbre acteur Donald Sutherland, Kiefer est une personne de talent qui a bâti sa carrière avec passion. Kiefer Sutherland est un acteur reconnu professionnellement pour son sérieux. Il est complétement dévoué à son art.

     

    «La façon dont Kiefer Sutherland a su se réinventer tout au long de sa carrière prouve clairement le talent d’acteur dont il a fait preuve dès son plus jeune âge, et qu’il a affûté par ses rôles évoluant à travers différents médias»
    Karl Spoerri et Nadja Schildknecht (Festival de Zurich 2015)

     

     

    ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie 

    Bio Express :  

    Il est le fils de l'acteur Donald Sutherland, avec qui il partage pour la première fois la vedette dans Forsaken, présenté au plus récent Festival du film de Toronto et sorti en février 2016.

    Il est le petit-fils du politicien Tommy Douglas, qui a été premier ministre de la Saskatchewan et chef du Nouveau Parti démocratique. L'acteur est d'ailleurs apparu dans plusieurs publicités du parti.

    Il s'est marié et a divorcé deux fois. En 1991, il a aussi été fiancé à Julia Roberts, qu'il avait côtoyée sur le plateau de Flatliners, mais ils ont rompu peu avant le mariage.

    Il a une fille de 28 ans, Sarah Jude Sutherland, qui interprète Catherine Meyer dans Veep, une comédie satirique sur la politique américaine.

    Il a eu des problèmes d'alcool et a été arrêté et condamné pour conduite en état d'ébriété en 2004 et en 2007.

    En 1994, après le tournage de « Deux Cow Boys à New-York », il quitte les collines d’ Hollywood pour les plaines riches en chevaux, enchaînant les compétitions de rodéo. Il a participé à de nombreux concours au lasso, dont deux qu’il a remporté à Phoenix et Albuquerque.

    En 2015/2016, ce collectionneur de guitare, monte sur scène avec des titres country qu’il a écrit et composé avec son ami de longue date Jude Cole et sort un album « Down in a Hole »

    Ce qu'il aime :

    ll aime courir, faire du cheval, du Hockey. Il aime le double cheese tomates et chili…

     « Je suis un obsessionnel de la propreté. J’ai besoin de faire mon lit le matin et le laisser parfaitement mis en place ».

    « Les films d’horreur. Je saute toujours dans mon siège ou je suffoque pendant un bon film d’épouvante »

    « J’aime le coucher de soleil. Je me sens extraordinairement paisible lorsque je regarde le coucher du soleil ».

    Ce qu'il déteste :

    Les miroirs. J’ai toujours eu cette angoisse étrange sur les miroirs. Je n’ai qu’un seul miroir dans ma maison, dans la salle de bain.

    Les espaces fermés. J’ai été enterré vivant dans un cercueil pour une scène dans The Vanishing, et j’ai paniqué quand j’ai entendu les vis en cours de forage dans le bois. Woman & Home (2012)

     

    Primetime Emmy Awards, Hasty Pudding Theatricals, Monte-Carlo TV Festival, Online Film & Television Association, Satellite Awards, Screen Actors Guild Awards, Slamdunk Film Festival, Western Heritage Awards, MTV Movie Awards, Genie Awards...)

     
    «J’ai fait des films dans lesquels j’ai donné tout ce que j’avais, mais que personne n’a vu.
    L ’essentiel pour moi, c’est de travailler et que les gens puissent se divertir devant le résultat».
     
      
     

                        C’est en 2001 que sa carrière explose. Le succès d’une série télévisée  devenue culte a non seulement reboosté une carrière déclinante mais l’a conduit à une renommée époustouflante faisant de lui un des acteurs le mieux payé de l’histoire des séries TV.  Kiefer Sutherland y est au sommet de son art dans un rôle qu'il était né pour jouer...

    Il devient Jack Bauer dans 24 (24 heures chrono), première série dont les événements se déroulent en temps réel. Kiefer Sutherland a remporté des prix prestigieux pour son interprétation de Jack Bauer et la série a aussi remporté un Golden Globe de la meilleure série dramatique.

    Le non de Jack Bauer, son personnage, est désormais entré dans le vocabulaire courant.  

    ACCUEIL

    Le succès de 24 lui amène une très grande notoriété si bien qu’en 2006, le magazine canadien Business, le désigne comme le 4e canadien le plus puissant d’Amérique. Et le magazine Forbes le classe au 68 rang des 100 célébrités les plus influentes.

     Kiefer Sutherland a joué Jack Bauer dans la série entre 2001-2010,
    et a fait un retour dans la série avec 12 épisodes de 24: Live Another Day en 2014.

    Il a déclaré que travailler à la télévision avait fondamentalement changé son regard sur l’action.


    Lorsque la Fox a annoncé un redémarrage avec un nouveau protagoniste (2015), Kiefer a dit qu’il n’avait "pas exclu un caméo"
    Cependant, il a déclaré à la BBC en septembre 2015 : "24 n’est certainement plus maintenant pour moi"

    "C’est un des plus grands cadeaux que l’on ne m’ait jamais donné comme acteur"... "mais cela avance sans moi, je veux faire d’autres choses".

     

    "Il y a quelques films que j’ai fait que les gens ont du aimer, mais peu les ont vu. Et alors 24 était si rafraîchissant. La chose la plus significative était que c’était accessible à beaucoup de monde et de savoir qu’ils l’ont aimé était si important pour moi".

     ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie

     

    D’où lui vient cette confiance en lui que vous décrivez dans Kiefer Sutherland, Vivre dangereusement - C. Heard ?
    Je pense que, dans la majorité des cas, c’est une illusion. Kiefer Sutherland est quelqu’un de très discret et de très effacé. Il n’a jamais demandé de gros salaires, il voulait simplement travailler à des projets intéressants.
    Quand on lui a offert le rôle de Jack Bauer, sa réponse a été: « Pourquoi pas ?». Il n’a jamais eu l’attitude de quelqu’un à qui tout est dû. Sa confiance en lui est tout simplement quelque chose qui a grandi depuis cinq ou six ans, avec le succès de 24 d’ailleurs. 

     

    "Quand on interprète un personnage, c’est sa propre personnalité qu’on laisse transparaître à divers degrés"  

    " je n’essaie pas de choisir un rôle j’essaie de choisir un film...
    sans tenir compte du script, de la photographie, du réalisateur, si votre interprétation est honnête on vous croira"

     

    Le réalisateur Joel Schumacher le nomme un acteur de genre né -Character actor- (un acteur qui interprète principalement un type particulier de personnage plutôt que des premiers rôles). Il peut devenir qui il veut, il peut être un bon gars, un mauvais, un fou...

     

                        Kiefer décroche son premier rôle important à l’age de 11 ans dans Throne of straw  

    à l’Odyssey Theatre de Los Angeles (1977). Il a un solo de violon dans cette pièce... 

     "J'ai joué une pièce Throne of Straw quand j'avais 11 ans.
    Il est devenu
    très clair pour moi à ce moment que j'ai adoré plus que toute autre expérience que j'avais eu. 
    Mais c'était compliqué parce que mes parents l'ont fait non seulement pour la vie, mais ils étaient vraiment bons. donc j'étais très gêné de leur dire que c'était ce que je voulais faire - ce qui est probablement pourquoi j'ai couru loin de la maison pour le faire"
    "Étiez-vous nerveux cette première nuit sur scène quand vous aviez 11 ans ?"
    "Non parce que j'étais si jeune et parce que ma mère a fait en sorte que je sache toute ma partie". (Interview Magazine 2004) 

     

    puis il se produit dans différents théâtres de Toronto, où il fit partie de diverses troupes composées de jeunes acteurs. Il fait ses débuts au cinéma en 1983 dans Max Dugan returns, avec son père Donald (dans un rôle de figuration).

    Il tient son premier rôle majeur en 1984 dans le drame canadien The Bay Boy (un printemps sous la neige), qui lui vaut d’être nommé au Génie Award du meilleur acteur, tandis que Daniel Petrie est nommé à celui du meilleur réalisateur.

    Son père Donald Sutherland a déclaré que ce n'est jamais froid avec Kiefer (en parlant de son jeu d'acteur).
    Donald: "he has a natural bent for performing" (Il a un penchant naturel pour le jeu)

     

                        Âgé à peine d’une vingtaine d’années, il part s’installer à Los Angeles et se met à courir les castings. Il sera alors repéré par Spielberg qui l’engage pour un petit rôle dans la série télévisée Amazing stories (Histoires Fantastiques) 1986.

    Mais c’est son rôle dans Stand by me (1987), de Rob Reiner, qui lui confère un premier succès international. kiefer Sutherland s’est attiré très jeune une renommée enviable grâce à son seul talent.

    ACCUEIL

     

     

     

     

     

     

     

    A la sortie de ses premiers films, Sutherland a imposé sa propre personnalité en tant qu’acteur,
    apportant à l’écran une voix distinctive et une prestance bien à lui.

     

                          Son succès ne se démentira pas dans les années 90 où il alternera les genres à travers de nombreux rôles, comme : The Lost Boy (Génération perdue) (1987), Young Guns I & II (1989 & 1990), The Vanishing (La Disparue) (1993), ou encore Flatliners (L’expérience interdite) (1990), A Few Good Men (Des Hommes d’Honneur), The Three Musketeers (Les Trois Mousquetaires) (1993). Ce sont surtout ces trois derniers qui lui permettent de se faire connaître du grand public.

     ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie  ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie  ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie

     ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie  ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie  ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie

    La plus grosse erreur de votre vie ?
    Kiefer Sutherland : "Oh Mon Dieu, j’espère que je l’ai déjà faite. Une erreur me vient à l’esprit : quand a été tourné le premier “Batman”, j’ai été en discussion pour le rôle de Robyn. Je me souviens exactement quand mon agent m’a demandé si je voulais le faire. Et je pensais seulement : moi, je dois courir dans un costume étroit avec un épais “R” sur ma poitrine? Pas du tout ! Et cela est devenu le plus grand succès commercial dans l’histoire du cinéma ! Quand il est sorti, j’ai pensé : merde, ce film est meilleur que je n’aurais cru …  Peut-être qu’on ne m’aurait pas pris pour le film, mais au vue de cette possibilité, je l’ai manqué à cause de mes préjugés" bild.de (2010)

     

                          Après des premiers succès, Kiefer a connu une carrière en dents de scie et celle-ci stagne jusqu’à la fin de 1995 et poursuit sa chute en 1996 et 1997. Depuis lors beaucoup de ses films ne sentiront pas en salles mais directement en cassettes vidéos. Cependant et ce depuis le début de sa carrière, Kiefer aura toujours des critiques positives. Magré une filmo chaotique, Kiefer bosse ses personnages. Transformation physique, entrainement spartiate...

    "Kiefer n'a pas peur de s'enlaidir, d'avoir l'air fatigué, de jouer les méchants. Il a juste peur d'être médiocre" dit Joël Shumacher

    « Ma carrière avait connu des moments forts, mais les creux était vraiment très, très bas. Tout d’un coup, je me suis mis à apprécier les occasions formidables que j’avais jusqu’à présent tenues pour acquises ».
     
    « Je n’ai jamais arrêté de travailler. j’en conviens, bon nombre des trucs que je faisais étaient médiocres,
    mais je n’ai jamais cessé de travailler… »

     

                        En 1996, Kiefer Sutherland n’hésite pas à incarner des personnages «détestables» : un violeur récidiviste dans Eye for an Eye (Au-delà des lois), un psychopathe défiguré dans Freeway, et un membre du Ku Klux Klan dans A Time to Kill (Le Droit de tuer).

    Parallèlement, Kiefer s’essaie à la science-fiction en s’illustrant dans le sombre Dark City (1998) d’Alex Proyas, présenté à Cannes. 

    Le producteur Bernie Goldmann dit à propos de ces rôles de méchants : « Kiefer est un type qui fait peur. il possède une telle intensité ! il peut exprimer une menace sans même hausser le ton ni lever la main… Mais une fois la scène terminée, vous retrouvez le gars le plus doux et le plus gentil du monde. C’est ce qui s’appelle avoir du talent ».

     ACCUEIL  ACCUEIL ACCUEIL   ACCUEIL

     

                     Kiefer continue de miser sur sa voix pour combler les creux de sa carrière. Il prête sa voix pour des publicités, de la narration de documentaires et du doublage de cinéma d’animation.  

    Et c’est en 1997 qu’il double le personnage principal du film d’animation japonais :
    Armitage III : Poly-Matrix   Accueil

                       
                         En 1997
    , il monte sur scène au côté de sa mère Shirley Douglas pour une pièce de Tennesse Williams,
    The Glass Menagerie (la ménagerie de verre)  
     

     

                         Il est cité au CableAce Award pour l’épisode Love and Blood de la série policière Fallen Angels, qu’il réalise lui-même. En 1998, il interprète le téléfilm original A Soldier’s Sweetheart, présenté au festival de Toronto. En 2001, il joue dans To End All Wars (Chungkai, le camp  des survivants) , salué aux festivals de Toronto et de Telluride.

    Suite...  Suite...  Suite...

     

    « Jouer, c’est comme tout, » dit-il avec un sourire espiègle.
    « Le jour tant redouté, celui où on n’a plus d’idée, est toujours là. Robert Downey a dit la phrase la plus géniale à propos du succès. On lui a demandé, ‘Pour vous, qu’est-ce qu’un tel succès signifie ? ’ et il a dit, ‘Que je suis voué à l’échec.’ Je suis là depuis suffisamment longtemps pour toujours garder dans un coin de ma tête que l’échec peut arriver à n’importe quel moment, et qu’il vaut mieux apprécier l’instant présent ! » (2003)

     

                         Également réalisateur, Kiefer a signé sa première mise en scène avec un téléfilm pour Showtime intitulé Last Light, avec Forest Whitaker, qui a obtenu trois citations aux CableAce Awards. Il a réalisé ensuite en 1997 son premier long métrage, Truth or Consequences, N. M. (La dernière cavale). Et en 2000, Woman Wanted, avec Holly Hunter.

    Suite...  Suite...  Suite...

     

    Pour celui qui a suivi la carrière de Sutherland, sa réussite, que ce soit dans un corral ou à l’écran, n’est pas surprenante.
    Il a franchi avec une relative aisance le passage délicat de la célébrité d’adolescent à la respectabilité adulte et il apporte une franchise et une honnêteté à ses rôles qui lui ont valu les louanges de la critique et une loyauté durable de la part de ses fans.

    En 1994, après le tournage de "Deux Cow Boys à New-York", il quitte les collines d’ Hollywood pour les plaines riches en chevaux, enchaînant les compétitions de rodéo. Il a participé à de nombreux concours au lasso, dont deux qu’il a remporté à Phoenix et Albuquerque.
    Il fut pris de passion pour les chevaux lors du tournage des deux Young Guns, mais il appris à monter réellement lors du tournage des trois mousquetaires.
    En plein questionnement sur sa carrière, dont il est mécontent et après sa séparation avec Kelly Winn, sa 2e femme, Kiefer Sutherland retourne sur les circuits de rodéo en 1998, sur lesquels il rencontre du succès avec son partenaire John Anglais. Il appris à manier le lasso avec talent.
    "il était fasciné à l’idée de devenir cow-boy" Larry Grobel

     

    Regardez-vous vos films ?
    Kiefer : “Ce n’est pas si facile… Je me souviens avoir visionné « Stand by me" avant sa sortie en salle et j’ai pensé que ma carrière était finie. J’avais une idée bien précise du personnage : la petite crapule au look années 50, rebelle, à la James Dean. Et puis, quand j’ai vu le film, je ne voyais que moi ! Cette impression m’a vraiment déçu, jusqu’à ce que j’entende les critiques positives et que je me rende compte que les gens voyaient mon personnage tel que je me l’étais imaginé. Depuis lors, je me passe de regarder mon travail. (Sourire.) Et c’est pareil pour «24 heures chrono», sauf lorsqu’il y a un problème”.

     

     « Le problème avec ma carrière, observe-t-il en se frottant inconsciemment le menton, c’est que je n’ai jamais pris le temps de m’asseoir et de réfléchir à la chose intelligente à faire. Je fonctionne à l’instinct. »
    Le Parisien Sept. 2008 Promo du film Mirrors

     

                        L’après 24 heures chrono... La série culte s’arrête, à la 8e saison malgré le désarroi des fans, le 24 mai 2010 (TV US). Après 8 saisons et 194 heures de programmes, l’innovante et époustouflante série 24, qui a été nommée pour 68 Emmy Awards, arrive à sa fin historique.

    ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie

                         Kiefer se lance dans un projet qu’il lui tient à cœur depuis longtemps, revenir au théâtre. De février à mai 2011, il partagera la tête d’affiche dans une pièce joué à Broadway, That championship Season.

     Il joue aussi avec John Hurt dans une web-série The Confession, 10 web-épisodes de cinq à neuf minutes environ, tournés en neuf jours à New York, juste avant que Sutherland commence les répétitions pour sa pièce de théâtre.                
                      
     Kiefer Sutherland reprend donc un rythme de travail effréné et enchaîne les tournages.

     ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie   Suite...

      « je n’ai jamais éprouvé cette sensation de travail acharné et difficile (« the slog of acting »). J’ai toujours aimé ce que je fais, je vais mieux dans ma vie quand je travaille, par rapport aux moments où je ne travaille pas… il n’y a qu’à demander à ma mère. Ça m’excite et ça m’intéresse toujours autant que quand j’avais 15 ou 16 ans ».

     A noter sa participation dans un film du réalisateur Danois très controversé Lars Von Trier, Melancholia (2011) Suite...

      « Mon père (Donald) a eu le grand privilège de travailler avec Federico Fellini et Bernardo Bertolucci
    et j’ai eu le grand privilège de travailler avec Lars von Trier »

      « Pour moi ça n’a jamais été vraiment pour un personnage particulier, mais pour l’histoire. Peut-être à mes dépends, j’ai accepté de jouer des personnages qui n’étaient pas très attirants mais j’aimais l’histoire dans laquelle ils étaient, l’histoire qu’ils aidaient à raconter… Pour moi ça a toujours été plus l’histoire que le personnage. Ça a été mon processus depuis que j’ai commencé à travailler en tant qu’acteur. Donc ça a été très simple de vouloir travailler avec Lars Von Trier et il te dit si tu es le joueur de basse, de guitare ou le batteur… »

      « Ce qui m’intéresse en tant qu’acteur et réalisateur, c’est l’histoire avant toutes choses »

    ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie

                         Alors qu’il joue à Broadway, Kiefer donne son accord à la Fox pour s’engager dans une nouvelle série TV Touch (janvier 2012). Cette nouvelle série n'atteindra pas des scores d'audiences suffisant et s'arrêtera à la fin de la saison 2 (mai 2013).

     « je ne pensais pas revenir à la TV si vite, 24 heures chrono  a été une incroyable expérience pour moi à tout point de vue, et j’avais encore beaucoup de choses à digérer, mais il y en avait plus que je pensais. Je voulais faire certains films, j’avais des projets en développement, je prenais mon temps, mais j’ai eu un appel de Peter Chernin et de Kevin Reilly (Fox), j’étais au théâtre à New York, qui me demandaient de jeter un œil au script ». 

                    

                          En 2013, Kiefer Sutherland joue un "méchant" sénateur romain dans le nouveau film en 3D de Paul W.S. Anderson
    Pompeii qui sortira sur les écrans en 2014
    Suite... Accueil

     "Cela faisait longtemps que je n'avais pas fait un film de cette grande portée" dit Sutherland sur Pompeii

                       ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie 

     

     

     Après des années de tergiversation, le projet de 24 heures chrono au cinéma est abandonné et le 11 mai 2013, les fans apprennent que la série 24 heures chrono est de retour à la TV en 2014 pour une saison de 12 épisodes
    24: Live Another Day
     

     

     

                       Avant de reprendre son rôle de Jack Bauer (le tournage commence en janvier 2014), Kiefer Sutherland tourne pour la première fois avec son célèbre père Donald Sutherland (hormis une brève apparition dans Max Dugan Returns et dans A Time to Kill où ils n'ont joué aucunes scènes ensemble), un western Forsaken (2015)

    ACCUEIL

     « Nous allons faire un western ensemble ... C’est une belle histoire. Je suis très, très excité – et nerveux ».

     

    Kiefer Sutherland parle de son dernier film, le western Forsaken qu’il a tourné avec son père Donald et pourquoi il ne revient pas sur la série 24 (Février 2016)



                          En 2013, Kiefer Sutherland assure le doublage et la capture mouvement de Snake alias Big Boss dans le nouveau chapitre de la franchise :  
     
    ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie  Metal Gear Solid V : The Phantom Pain  (2015)

    "je n’avais jamais fait de capture de visage, on vous met des capteurs et on vous demande de faire des grimaces. Le personnage fait exactement les mêmes mouvements que moi quand je lis le script, c’est impressionnant".

     

                           Pas de nouveau "24" pour Kiefer Sutherland

    Kiefer Sutherland ne sera pas de la série dérivée de "24 heures chrono" sur laquelle travaille FOX. "J'ai toujours dit depuis le début que la véritable star de '24 Heures Chrono' était le concept et je le pense très sincèrement. (...) Que l'on travaille ensemble ou non, je serai parmi les personnes les plus impatientes de la découvrir. Je suis sûr qu'il vont faire quelque chose de cool et d'intelligent", a-t-il déclaré en début d'année (2016) à propos du projet "24: Legacy".

     

                           Kiefer Sutherland de retour… en musique, Kiefer Sutherland sortira d'ici l'été 2016 son premier opus, un album folk intitulé "Down in a Hole". Onze titres sont annoncés sur ce disque. Au sujet de cet album, il a admis avoir réalisé quelque-chose "proche du journal intime". Suther­land a par ailleurs rédigé et composé la majeure partie des onze titres présents sur l'album.

     "Toutes ces chan­sons sont tirées de mon expé­rience person­nelle" explique-t-il à Variety.
    " Il y a quelque chose de parti­cu­liè­re­ment satis­fai­sant à pouvoir reve­nir sur les bons et les mauvais moment de sa vie et à traduire ces sensa­tions au travers de la musique". a indiqué le comédien-chanteur qui, par la suite, entamera une tournée à travers les états-Unis en avril et mai 2016.

    "Même si j'ai pris un plai­sir indé­niable à écrire et enre­gis­trer mes chan­sons, je ressens une joie énorme à pouvoir les jouer devant un public"

     

    Kiefer Sutherland ne met cependant pas de côté sa carrière d’acteur au profit de la musique. Il sera au casting de la série politique de ABC "Designated Survivor"

     

    ACCUEIL - Kiefer Sutherland Filmographie

     

     

    ACCUEIL

     

    2015 Interview "Whistler Film Festival 2015" and a few Iconic Roles (Quelques rôles iconiques de Kiefer Sutherland)



     

    ACCUEIL

     

                                       

    Kiefer Sutherland est aussi producteur : il a été co-producteur exécutif de 24 heures chrono en 2003-2006,  producteur exécutif de cette même série en 2006-2010 et producteur en 2002-2003.

     Il est producteur exécutif de :

    -Natural Selection (TV) en 1994 (avec C.Thomas Howell et réalisé par Jack Sholder)
    -The 1 second film en 2005/2006
    -Phenomen (TV), en 2008
    -24 : Redemption, en 2008
    -Mirrors, en 2008
    -The Confession (2011)
    -Touch (2012)
    -24: Live Another Day (2014)
    -24:Legacy (2016-2017)



     

     Le titre producteur exécutif (ou directeur artistique ou producteur délégué en français) est normalement réservé pour un producteur ayant un intérêt financier dans la production. (wikipédia) 

     

    ACCUEIL 

     

    Les acteurs français ayant doublés Kiefer Sutherland lors des versions françaises :

    Emmanuel Jacomy dans :

    -1969
    -Les Feux de la nuit
    -L'Expérience interdite
    -La Disparue
    -Deux cow-boys à New York
    -Le Droit de tuer ?
    -Freeway
    -Dark City
    -Morceaux choisis
    -Pari à haut risque
    -The Wild

     Patrick Béthune dans :

     -24 heures chrono 
    -Behind the Red Door
    -Destins violés
    -River Queen
    -The Sentinel
    -Mirrors
    -24 heures chrono : Redemption 
    -Monstres contre Aliens (Voix)
    -The Confession
    -Touch
    -Pompéi

    Marc Saez dans :

     -Les Derniers jours de Frankie la mouche
    -Gauguin
    -Chungkai, le camp des survivants

    Vincent Violette dans :

     -Stand by Me
    -Des hommes d'honneur

    Dominique Collignon-Maurin dans :

    -Young Guns 1 et 2

     

    ...

     

                     
    HAUT de page
      

    Credits : AlloCiné, imdb.fr