• 1996 -A Time to Kill (Le droit de tuer)

    Kiefer Sutherland a joué sur la direction de Schumacher dans Twelve (2010), Phone Game -Phone Booth (2002), Le droit de tuer -A time to kill (1996), L'Expérience interdite -Flatliners (1990) et The Lost Boys -Génération perdue (1987)

     
    1996 -A Time to Kill (Le droit de tuer)

     

    Rôle : Freddie Lee Cobb
    Réalisateur : Joel Schumacher

    Avec : Matthew McConaughey (Jake Tyler Brigance), Sandra Bullock (Ellen Roark), Samuel L. Jackson (Carl Lee Hailey), Oliver Platt (Harry Rex Vonner), Kevin Spacey (Rufus Buckley), Donald Sutherland (Lucien Wilbanks)
    Scénario : Akiva Goldsman, d'après le roman Non coupable (A Time to kill) de John Grisham
    Musique : Elliot Goldenthal
    Tournage : Canton Mississippi (USA), Jackson Mississippi (USA), London Ontario (Canada), Tampa Florida (USA)

    A Time To Kill (Le droit de tuer)

     

     

     


    VIDEOS (3)

    1996 -A Time to Kill (Le droit de tuer)

     PHOTOS (55)

    1996 -A Time to Kill (Le droit de tuer)

    1996 -A Time to Kill (Le droit de tuer)

    Il s'agit des retrouvailles de Sandra Bullock et Kiefer Sutherland 4 ans après le film La Disparue (The Vanishing)

    Kiefer Sutherland a tourné dans 3 films avec Oliver Platt : Le Droit de tuer ? (1996), Les Trois mousquetaires (1993), L’Expérience interdite (1990).

    Kiefer et son père Donald Sutherland se retrouve pour la 2e fois au générique d'un même film bien qu'ils n'y partagent aucune scène. (Max Dugan Returns 1983)

    Trois ans auparavant Joel Schumacher avait réalisé un film d’après un roman de John Grisham "Le client" avec Susan Sarandon et Tommy Lee Jones.

     

    Synopsis : 

    Mississipi. Une fillette noire est violée par deux hommes blancs. Son père, accablé de douleur, décide de faire justice lui-même. Accusé alors de double homicide, il risque la peine de mort. Dans cette région où règne racisme et intolérance, un jeune avocat et une séduisante étudiante vont cependant tout mettre en oeuvre pour tenter de le sauver.

     1996 -A Time to Kill (Le droit de tuer)  1996 -A Time to Kill (Le droit de tuer)

     

    2001 -Cowboy Up (Ring of Fire)

     

    Le film :

    1996 -A Time to Kill (Le droit de tuer)

    - Joel Schumacher affirme qu'il a pensé à Kiefer Sutherland pour au moins un rôle dans chacun de ses films : "Kiefer est perçu comme un homme farouche et, de bien des façons, il l'est. Mais le Kiefer que j'ai connu et avec qui j'ai travaillé si souvent n'est jamais arrivé en retard sur le plateau de tournage, et ne s'est jamais non plus montré indiscipliné ou dépourvu de professionnalisme."

    - Paul Newman a refusé le rôle de Lucien Wilbanks, le viel avocat libéral qui conseille Brigance, c'est finalement Donald Sutherland qui accpete le rôle.

    - Schumacher avait attribué à Matthew McConaughey le rôle de Freddie Lee Conbb avant de l'offrir à Kiefer. Freddie est le frère de l'un des violeurs abattus. Il convainc le ku Klux Klan de s'engager dans sa cause contre le père de la fillette violée Hailey.

    Sutherland accpete immédiatement le rôle. "J'ai une bonne relation avec Joel, dit-il. Lorsqu'il me demande de faire un film avec lui, je le fais si je suis disponible".

    - Woody Harrelson et Kévin costner ont exprimé leur intérêt pour le rôle de Brigance mais John Grisham lui-même exerce son droit de véto à leur égard. C'est donc McConaughey convaincu qu'il peut jouer le jeune avocat qui obtient le rôle. Un rôle important pour la carrière de cet acteur.

    - Le film se révèlera tout juste rentable, les critiques sont partagées, la plupart déplorant la longueur du film, de près de deux heures trente.

    - Kiefer Sutherland fait à nouveau l'objet de critiques négatives pour avoir incarné un personnage raciste et caricatural. Christopher Heard

    1996 -A Time to Kill (Le droit de tuer)

    1996 -A Time to Kill (Le droit de tuer)

    1996 -A Time to Kill (Le droit de tuer)

    1996 -A Time to Kill (Le droit de tuer)

     

     2001 -Cowboy Up (Ring of Fire)

     

    Avis :

    Mississippi. Une petite fille noire est attaquée et violée par deux jeunes hommes blancs qui prennent la fuite en la laissant sans connaissance. Elle en réchappe miraculeusement mais ne pourra plus avoir d'enfants. Les deux violeurs sont arrêtés par la police locale, mais il est vraisemblable qu'ils soient libérés sous caution et risquent même de s'en sortir sans peine de prison comme cela a été le cas lors de précédentes affaires, la justice du Sud étant plus favorable aux blancs qu'aux noirs.
    Le père se cache dans le tribunal et lorsque les deux violeurs y sont transférés pour l'audience de caution, les abat avec un fusil automatique. Arrêté à son tour, il va passer en jugement et risque la chambre à gaz. En tout cas, c'est le résultat auquel veut parvenir le procureur local. Le père fait appel à un jeune avocat blanc pour tenter de le sortir de là. Aidé par une jeune étudiante en droit, l'avocat va chercher à faire acquitter son client ce qui n'est pas une mince affaire car il va devoir affronter un président qui ne lui est pas favorable, un jury qui ne compte aucun juré noir et le Ku Klux Klan.

    A time to kill est un bon film judiciaire. Sur le fond, le film pose la question de savoir si l'on a le droit de faire justice soi-même lorsque la justice ne fonctionne pas. En droit, la réponse est non. Le droit a été institué pour éviter notamment la vengeance privée incompatible avec la vie en société et il ne saurait être dérogé à ce principe. Le film donne une réponse un peu différente, même si en pratique il n'est pas certain que ce soit la réponse qui aurait la plus grande probabilité d'être fournie dans un cas réel.
    Au-delà de ce débat de fond et de l'action du film, il vaut surtout pour la mise en scène de la technique du procès, en termes de tactique et de stratégie judiciaire, le plus grand stratège et tacticien étant d'ailleurs en l'espèce le client qui donne à son avocat d'excellents conseils pour gagner sa cause. Par Jean Le Goff  (Amazon)

     

     

     

    HAUT de page

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :